Sortie nocturne de forêt en forêt

Bonjour,

Hier soir, une nouvelle sortie VTT sous les étoiles a été organisée avec Pierre. Cette fois-ci, ce fut sur mes terres que nous avons roulé.

Après un contrôle des batteries et des éclairages, nous nous élançons à travers les ténèbres.

Le début de la balade nous fait prendre le traditionnel single qui longe la Nationale 6. Nous débouchons près d’une géocache. Pierre se souvient de sa présence.

Nous tournons à droite dans la forêt pour prendre un nouveau single, nouveau pour Pierre, comme pour moi. Avec le tapis de feuilles mortes et l’obscurité, nos phares nous indiquent une route qui peut-être un vrai chemin ou pas. Heureusement que le tracé était chargé sur le GPS qui permettait de s’orienter au cap.

Nous retrouvons après quelques minutes, la Pelouse à Montgeron qui nous offre un chemin stabilisé plus roulant.

Au débouché de cette coulée verte, nous prenons la direction du chemin noir pour retrouver les bords de l’Yerres. C’est amusant de découvrir le chemin au fur et à mesure de notre progression. L’avantage de connaitre le parcours permet de lâcher modestement les watts.

Le chemin des Bulottes permet à Pierre de gravier cette ravine avec une facilité déconcertante. Personnellement, j’ai pris mon mal en patience en devenant piéton.

Nous poursuivons en direction du bois de la Grange, où nous faisons une pause pour permettre le strip-tease de Pierre. En effet, dans le doute, nous avions fait l’oignon pour ne pas avoir froid. Mais la nuit dernière était très douce pour la saison.

Nous cheminons à la trace dans le bois de la Grange et faisons même une pause photo. Les photos ci-dessous sont l’oeuvre de Pierre. Merci à lui pour leur fourniture.

A partir de cette pause, je découvre en même temps que Pierre les chemins. A ma surprise, je découvre qu’ils sont bien boueux par endroit. Par contre, nous avons la chance qu’elle ne soit pas collante. Dans la nuit, nous surfons dans les ornières.

A l’approche de Boissy-Saint-Léger, en ouvrant la route à bonne allure, je me fais une petite frayeur sans tomber. Le Garmin Edge 820 a malgré tout déclenché la procédure d’alerte en cas d’accident. Au mileu de la nuit, cela fait drôle d’entendre l’alarme du Garmin.

Nous poursuivons en prenant un single à peine débroussaillé. De nuit, nous fonçons sans trop nous demander ce qu’il y a plus loin. Il y a moins d’anticipation possible. C’est une autre approche de la randonnée VTT. La moyenne est moins importante.

Nous retrouvons le bois de la Grange en direction du quartier Grosbois. De là, nous nous laissons rouler en direction de Brunoy.

Au niveau du rond-point de l’Abbaye, nous prenons les bords de l’Yerres jusqu’au pont Perronet. Nous n’avons pas oublié de saluer les oies d’Yerres qui dormaient paisiblement.

Arrivés au pied de la rue de Talma, nous empruntons la rue des Ombrages pour rejoindre le quartier Saint-Pierre et terminer notre sortie.

La boue l’a rendue difficile. La nuit l’a rendue magique.

@ bientôt

88 total views, 1 views today

Ce contenu a été publié dans 2017, Randonnée, Randonnée tout-terrain, Sortie de nuit, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire