Putain, que c’est bon !

Putain que c’est bon de pouvoir enfin user la gomme sur le bitume.

Ce matin, j’ai ouvert les volets. Que vois-je ? Du soleil. Ni une, ni deux, je me prépare un petit-déjeuner pour faire une belle sortie vélo. J’avais en plus envie de tester les réglages issus de l’étude Body Fit Geometry.

Le vélo est prêt. Les bidons sont chargés light. Et j’enfile ma tenue de printemps. Me voilà prêt.

Dés les premiers tours de roue, je prends un max de plaisir. C’est que du bonheur.

Je roule tranquille car je sais que j’ai énormément perdu en muscle. Mais avec ma nouvelle position, je grimpe sans souci la première petite bosse vers les hauteurs d’Arpajon. Je ne vais pas vite, mais je ne force pas. Je retrouve mes deux copains arbres.

Je suis très confortable sur ma selle Brooks C17. Vraiment, cette selle est un vrai fauteuil. J’en suis bluffé. Pourtant, c’est ma première sortie avec et je n’ai plus le postérieur entraîné.

Je poursuis en direction de Courson et je m’oriente vers Angervilliers. En chemin, je croise un groupe d’oies sauvages faisant une pause avant de repartir sur le chemin de la migration.

Je continue mon chemin. Je monte tranquillement. Je suis surpris de monter les bosses sans trop forcer. Certes, je ne suis pas un foudre de vitesse, mais je me treuille sans soucis. J’en suis surpris. Plus loin, je croise un duo de moutons qui bêlent.

Mon chemin me mène ensuite vers Courson-Monteloup. J’en profite pour faire une photo de la vallée et une autre de l’église de Courson qui sonnait le début de l’office.

Mais avant, la nature rappelle que les sous-bois sont interdits. Il faut dire qu’ils sont gorgés d’eau. Il y a énormément de ruissellements tout au long de ma sortie. C’est impressionnant.

Pour finir, je vous offre un petit diaporama de ma sortie du jour.

Bonne semaine à tous.

48,319 total views, 1 views today

Ce contenu a été publié dans 2014, Randonnée route. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire