Méchant vent et crevaison

Samedi, le printemps était en avance en France.

Le soleil était au beau fixe. Je n’ai pas hésité longtemps à prendre le vélo pour aller rouler.

Vu que le soleil est présent et donne la patate, je choisis de monter sur Mulleron et d’essayer de passer 50 kilomètres.

Je vais dire bonjour à mes deux camarades végétaux.

Malheureusement, lors de l’arrêt photo, mon pneu arrière s’est mis à saigner blanc. La qualité du liquide préventif et mon réflexe de mettre le trou en bas ont permis de rapidement boucher le trou. Je devrais plutôt dire l’entaille car c’est une belle coupure de 5 mm qui coupe la bande de roulement. J’ai pu finir ma sortie, mais impossible de gonfler au delà de 7 bars sans quoi le trou se ré-ouvre. Franchement, je ne félicite par les services de la voirie qui laissent systématiquement les pistes cyclables à l’abandon et couverte de graviers, silex et autres bouts de verre.

Après quelques kilomètres, je réessaye de remettre de la pression dans le pneu. Ca ne fonctionne pas, le trou refuit. Pas grave, je décide de finir avec mes 7 bars. Au passage, j’ai pu tester ma pompe RaceRocket de Topeak. Elle marche super bien et j’ai adoré l’embout vissable.

Je continue donc ma route et je me treuille sans trop de difficulté au sommet de la mini-bosse de Mulleron. Je suis très content de mon étude BGFit car je me sens très bien positionné sur mon vélo et surtout je peux développé de la puissance sans trop taper dans les genoux et les cuisses. Que du bon, pour moi.

Au demi-tour d’Angervilliers, un cyclosportif me double et m’attends pour faire la portion de la briqueterie. Je fais l’effort de prendre sa roue et je prends mon relai. Il avait bien senti le coup, car je me suis retrouvé vent dans le pif à plus de 35 km/h. Autant dire que j’ai passé 2min30 dans la zone rouge du cardio. J’ai même atteint les 189 puls alors que mon max théorique en test d’effort est de 186 😀

J’ai mis un peu de temps à retrouver un rythme cardiaque correct et j’ai du vraiment me treuiller jusqu’à Courson. A partir de ce point, j’enchaine les photos pour récupérer un peu.

Arrivé sur Egly, je profite du samedi matin pour prendre une belle photo du marché et de l’église de la commune.

Je finis mon parcours sur une note romantique.

62,538 total views, 1 views today

Ce contenu a été publié dans 2014, Randonnée route. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire