Châteaux et fourmis

Bonjour,

Hier, j’ai profité d’une matinée de travail de ma Poupouille pour aller faire une belle petite balade. Je suis parti assez tôt par rapport à l’habitude.

Je m’étais tracé un parcours avec l’aide de GPSies.com. Ce site est d’une interface de prime abord un peu basique mais les fonctionnalités de celui-ci sont intéressantes pour tracer un parcours. A voir sur le long terme.

Mais revenons à mon parcours du jour. J’avais pour objectif d’aller voir deux châteaux reconnus de la Seine-et-Marne : Blandy-lès-Tours et Vaux-le-Vicomte.

Le début du parcours est vraiment très classique par rapport à mes autres sorties. Je pars en direction de Santeny, puis Chevry-Cossigny et je pars chercher Soignolles-en-Brie.

Ma balade me fait passer à Barneau où je croise à ma grande surprise un gué bien en eau. Heureusement qu’il existe une petite passerelle pour les piétons et les cyclistes. J’ai trouvé la rencontre vraiment original si près de Paris et de son urbanisme.

Ensuite Champdeuil, Crisenoy et Fouju me présentent leurs panneaux signalétique. Dans cette partie de la campagne, je fais une pause ravitaillement et j’en profite pour photographier « Black Runner ». Je quitte aussi le coupe-vent qui devient inutile au vue des températures qui ont bien grimpé.

De là, je poursuis en direction de Blandy et son château-fort.

Je repars après cette séance photo en direction de Vaux-le-Vicomte. Je suis encore assez frais et content de mon physique. Il faut dire que j’ai opté pour le 34 dents sur l’ensemble du parcours ou presque. C’est bête mais cela m’a fait économiser mes genoux et mes muscles. Tandis que le cardiaque est resté assez bas en zone d’endurance.

Aux abords du deuxième château, la circulation est plus importante que sur les autres routes. Je me range tout de même sur le bas-côté pour prendre une petite photo de la jolie demeure du coin.

 Il me reste plus qu’à rentrer sur Brunoy. C’est à ce moment là que les fourmis ont décidé de prendre leur envol du fait de la chaleur et de l’humidité des derniers jours.

Régulièrement, je dois passer à travers des nuages de fourmis volantes. Au loin, ils ressemblent à des fumées noires ou blanches. Dans ces moments, vous fermez bien la bouche et baisser la tête. Cela a rendu la fin de ma sortie moins agréable, mais je termine en très bonne condition.

Pour ceux qui veulent récupérer la trace sur gpsies.com, voici le lien de mon parcours :

Vivement la prochaine sortie pleine de surprise.

@ bientôt

16,147 total views, 1 views today

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Châteaux et fourmis

  1. Circuit classique pour moi quand je suis en Seine et marne et que j’ai envie de voir ces châteaux. De plus pratiquement pas de dénivelé, simplement j’évite d’aller dans ce coin et trop de chaleur car il n’y a rien pour nous couper du vent, ni d’arbres pour nous couper el soleil. Et une fois de plus tu n’étais pas loin de chez moi et donc il n’y aura aucune excuse pour qu’on ne se retrouve pas…..un jour!!!! Et oui je suis un matinal!

Laisser un commentaire