Synchronisation des comptes

Bonjour,

Tout d’abord, j’ai encore un peu de temps pour vous souhaitez à tous une excellente année 2016 que votre santé et celles de vos proches vous permettent d’accomplir tous vos rêves.

Ensuite, je reviens en 2016 avec un premier billet un peu geek, qui devrait plaire à Bernard (aka Cigogne sur le site Velotrainer.net).

En effet, je vais vous parler d’une petite application Androïd qui permet de répliquer ses sorties entre les différents grands acteurs du marché.

Garmin permet de s’interfacer avec Strava. Strava permet de s’interfacer avec un grand nombre de gestionnaires d’activité (Endomondo, Runkeeper, etc…). Depuis peu, Polar permet aussi de s’interfacer avec Strava. Bref, Strava pourrait être un outil central. Malheureusement, je trouve l’interface de Polar (Polar Flow) plus sympathique.

Que faire dans ce cas-là ? Garmin, Polar et les autres acceptent d’alimenter Strava mais Strava ne peut pas les alimenter.

C’est là qu’intervient la petite application (gratuite ou payante suivant le niveau de fonctionnalité voulu) SyncMyTracks (https://play.google.com/store/apps/details?id=com.syncmytracks). J’ai opté pour la version payante à 2€50 qui permet de synchroniser automatiquement l’ensemble de vos comptes depuis que vous faites des saisies. Et ça marche vraiment bien.

Maintenant, vous pouvez utiliser toutes les applications de tracking de votre téléphone (style Polar Beat, Strava, etc…) et récupérer vos données dans le gestionnaire d’activité préféré.

Pour moi, c’est un grand plus.

@ bientôt.

11,275 total views, 1 views today

Ce contenu a été publié dans Divers, Matériel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Synchronisation des comptes

  1. lariegeoise dit :

    Et bien il ne te reste plus qu’à rouler!
    Bonne année 2016 à toi et à ta belle, en espérant que tu ais un superbe mariage cette année. Mais avec toute la préparation que tu y mets, il sera plus que réussite.
    Santé, bonheur, prospérité t’accompagneront toute l’année, ainsi qu’à ta belle.

Laisser un commentaire