Gravel Tro Breizh, French Divide, Race Accross France, etc…

Bonjour,

Que cache mon titre ?

Vous connaissez certainement (si vous m’avez suivi par le passé, c’est presque sûr) les noms des épreuves que j’ai cité dans mon titre.

Par ce billet, qui risque d’être un peu plus long que ma moyenne, je vais vous parler des épreuves ultra, mais pas que.

Tout d’abord, pour les nouveaux, voici un bref résumé de chacune de ces épreuves ultra.

La Gravel Tro Breizh

La Gravel Tro Breizh est une des épreuves d’aventure ultra hors de la route en France. Comme son nom l’indique, elle se déroule en Bretagne. Tous les ans, Fred, aka la Marmotte, explore sa région pour nous la faire visiter de long en large. A chaque édition, la météo bretonne est un des éléments qui la rende épique (tempête, orage, chaleur, etc…). Et chaque édition offre un film magnifique qui nous invite nous aussi à prendre notre VTT ou notre Gravel et à s’inscrire à cette magnifique épreuve humaine.

Au passage, merci Fred de nous faire rêver tous les ans.

La French Divide

Cette fois-ci, c’est grâce à Armand et son équipe que la French Divide existe. Cette épreuve nous fait traverser la France de son point le plus au Nord de l’Hexagone à la limite de la frontière belge jusqu’au Sud à Mendionde dans le Pays Basque français.

Une aventure hors des sentiers battus de près de 2 semaines.

Sur mon blog, vous pourrez retrouver plusieurs liens vers des vidéos des précédentes éditions.

La Race Across France

La Race Across France est une sorte de spin-off de la Race Across America (RAAM). Cette épreuve vous fait encore traverser la France du Nord au Sud (pour l’édition 2022) mais par les routes de l’Hexagone.

En soit c’est un défi accessible à tous moyennant une préparation adaptée. Cette épreuve est du même niveau d’exigence qu’un Paris Brest Paris. Sauf qu’elle ne nécessite pas de valider des brevets qualificatifs.

Mais en terme de délais, elle est plus large qu’un BRM (Source délai BRM : http://cyclo-long-cours.fr/brm/ – Source délai RAF : https://www.raceacrossfrance.cc/disciplines/race-across-france/).

Exemple 1

  • BRM 300 km – délai de 20h
  • RAF 300 km – délai de 24h

Exemple 2

  • BRM 600 km – délai de 40h
  • RAF 500 km – délai de 40h

Exemple 3

  • Paris Brest Paris 1200 km – délai de 96h
  • RAF 1000 km – délai de 120h

Celui qui réussit un BRM peut normalement sans soucis réussir une RAF. Et inversement, car un PBP a un D+ de 11000m pour 1200km. La RAF a un D+ de 22000m pour 1000km.

Je compare volontairement ces deux types de brevets car ils se font tous les deux sur routes ouvertes avec des barrières horaires et des équipements équivalents (vélo de route équipé pour rouler en nuit et par tous les temps). Seul le dénivelé positif est différent (en moyenne le double à kilométrage identique pour la RAF)

Mais c’est quoi ces BRM ?

Les Brevets des Randonneurs Mondiaux

Les Brevets des Randonneurs Mondiaux (BRM) sont bien plus vieux que  les 3 épreuves citées avant.

Ils sont organisés sous l’égide de l’Audax Club Parisien (ACP) qui est un club très ancien affilié à la FFVélo (Fédération Française de Cyclotourisme).

Les BRM sont une organisation mondiale avec des dates un peu partout autours du globle. Leur principale raison d’être est d’ouvrir les portes de l’Everest du Cyclotouriste : le mythique Paris-Brest-Paris.

En effet pour participer au PBP, il faut valider un BRM 200, un BRM 300, un BRM 600 l’année de l’organisation du PBP. Et si on veut être prioritaire à l’inscription, il faut de plus valider au moins un BRM 200, l’année qui précède le PBP.

Bref, pour participer au Paris-Brest-Paris, il faut déjà avoir user de la gomme sur le macadam.

Et le budget dans tout cela ?

La question du budget est une bonne question. Car on peut s’entrainer et avoir la condition physique pour réussir son objectif. Mais que ce soit pour être sur la ligne de départ ou pendant l’épreuve, il faudra accepter quelques dépenses.

Dans cette partie budget, j’exclue le prix du vélo car le vélo et son équipement est quelque chose de très personnel. J’exclue également les casses et pannes qui peuvent survenir sur l’épreuve car là aussi c’est très personnel (Chacun à son niveau de « chat noir » à gérer).

La participation à BRM 200 km tourne autours des 5/10€ l’inscription et cela monte jusqu’à 150€ environ pour le PBP. La Ronde d’Aliénor d’Aquitaine (un BRM 1200) a une inscription à 90€.

Ces montants sont à comparer à une RAF de 1000km qui est à 299€ l’inscription. Sur une RAF vous avez en plus un tracker GPS qui est fourni au début de l’épreuve pour suivre votre avancement et vous assurez une sécurité 24/24. C’est cet équipement qui justifie l’écart de prix important entres les épreuves.

A ces montants, il faut ajouter l’alimentation tout au long de votre cheminement ainsi que le prix des hébergements. En moyenne pour la restauration, il faut compter un budget de 20/30€ par jour.

Pour conclure, si vous avez envie de vivre une expérience ou une aventure moderne, ces épreuves peuvent être une bonne option.

Personnellement, elles font parties de mes rêves de cycliste. Il me reste plus qu’à me préparer.

Bonne route à tous.

@ bientôt ^_^

 899 total views,  1 views today

Ce contenu a été publié dans Brevets des Randonneurs Mondiaux, French Divide, Gravel Tro Breizh, Longue distance, Paris-Brest-Paris, Sea To Peak. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.